Accueil > Blog > Acheter > Acheter une propriété à Montréal, un marathon...

Acheter une propriété à Montréal, un marathon...

18 mar. 2021

ACHETER UNE PROPRIÉTÉ À MONTRÉAL ET LES ENVIRONS, UN MARATHON


Ce n’est un secret pour personne que le marché immobilier à Montréal et sa périphérie est très actif et très avantageux pour les vendeurs.


L’année 2021 commence très fort, surtout dans la banlieue  et à l’extérieur des quartiers centraux de Montréal, et les multi-offres deviennent une réalité que les acheteurs et leurs courtiers doivent composer avec!


DES OFFRES MULTIPLES SUR LES PROPRIÉTÉS, MAIS POURQUOI?


  • Taux d’intérêt bas

Tous mes clients acheteurs me posent la même question :

Pour quelle raison nous nous trouvons avec tant d’offres sur la même propriété?

Comme je leur dis, il y plusieurs facteurs qui nous ont amenés à cette situation.

Le premièr est les taux d’intérêts historiquement très bas.


  • Moins d’inventaire mais plus de demandes

Une autre raison, c’est le manque d’inventaire. J’ai fait une rapide comparaison entre le nombre des propriétés en vigueur en janvier et février 2020 VS 2021, et si je prends l’exemple de Laval, il y a 52,47% de moins d’unifamiliale à vendre que l’année passée pour la même période.


POURQUOI MOINS D’ENVENTAIRE?


Moins de propriétés sur le marché est à mon avis est une conséquence de la pandémie.

  • Qui voudrait faire entrer des inconnus dans sa maison et les laisser circuler et toucher à tout pendant la situation actuelle?
  • Où  aller quand les visites ont lieu si nous ne pouvons pas aller chez les parents,  grands-parents, amis,  famille ou restaurants?
  • Et surtout, nous avons bien vendus et rapidement, mais allons-nous trouver aussi facilement un autre bien et dans un délais raisonnable?

Toutes ces raisons et d’autres encore peuvent expliquer la réticence des potentiels vendeurs.


DANS LA COURSE OUI, MAIS PAS À N’IMPORTE QUEL PRIX


Quand je commence à travailler avec des nouveaux acheteurs, je leur explique la réalité du marché actuel et leur dit d’oublier le cliché « négocier » le prix de sa future propriété.

Nous sommes dans un marché dans lequel on ne négocie plus (ou si peu) le prix d’une propriété à la baisse, plutôt, nous déployons des stratégies afin d’être l’offre choisie.


GANGER UNE OFFRE D’ACHAT, NE VEUT PAS DIRE FAIRE N’IMPORTE QUOI,


Nos acheteurs veulent que leur offre soit choisie, surtout quand ils cherchent depuis plusieurs mois, voir pour certains une année entière et quand ils ont un coup de cœur pour une propriété.

Mais, vouloir être l’OFFRE CHOISIE, ne veut pas dire faire n’importe quoi ou renoncer à certaines conditions nécessaires. Non, enlever l’inspection n’est pas une bonne idée surtout si les acheteurs sont des premiers acheteurs, ou s’ils n’ont pas un coussin pour d’éventuels travaux imprévus.

Au fait, je ne devrais même pas dire surtout si, car l’inspection est une conditions primordiale pour s’assurer que la propriété convoitée est saine, ou du moins, elle correspond aux attentes des acheteurs.

L’inspection est aussi un bon moyen de planifier à terme des travaux ou améliorations à faire dans le future et connaître les points forts ou faibles d’une propriété.


DES STRATÉGIES LORS DE L’ACHAT DE SON BIEN IMMOBILIER


Avec mes clients, nous regardons un éventail de stratégies afin de trouver la propriété adéquate.

Vouloir ce que tout le monde veut n’est peut-être pas la meilleure stratégie à suivre en ce moment.


De LA PATIENCE


Dernièrement, avec des clients, le stress dû à la situation du marché et les déceptions répétées des offres refusées ont conduit à des situations de tensions dans la famille, et le moment de la concrétisation d’un projet de vie est devenu cauchemardesque.

Quand la situation arrive à ce point, il vaut mieux attendre et prendre du recul et se poser les questions pertinentes.

Est-ce que je suis dans l’urgence pour l’achat?

Est-ce que je dois changer mes critères et chercher un bien moins convoité ou dans un secteur moins recherché?


FINALEMENT, JE SUIS PROPRIÉTAIRE,


Vous avez réussi à placer votre offre, et vous avez payé les dépenses liées à l’achat de votre bien, inspection, notaire, taxes de bienvenue. Prévoyez toujours une somme pour l’entretien de votre bien, car un immeuble bien entretenu, prendra de la valeur quoi qu’il en soit.


Crédit photo: Maurice Nantel.


Partager

Joulnar El Husseini-McCormick

Courtier immobilier résidentiel

514 970-3704